Horizon est un projet collaboratif qui a réuni, dès sa conception, un réseau composé de personnes réfugiées ou en demande d’asile en France; d’experts (architecte, juriste, psychologue, chercheur-enseignant, sociologue, artiste...) ; d’organisations spécialistes (ANVITA, Aurore, DIAIR, Emmaüs France, JRS France, Habitat et Humanisme, Haut-Commissariat aux Réfugiés, Tero Loko, Singa, Villages vivants ...) et des élus locaux.
Cette mobilisation de compétences multiples et complémentaires a permis de concevoir un projet innovant qui facilite la rencontre entre les besoins d’un territoire accueillant avec les compétences et les singularités d’une nouvelle population, des personnes réfugiées.

La méthode et la vision ont en effet été pensées par l’équipe du Fonds de dotation Merci, dont le siège est à Paris. En revanche, les composantes spécifiques du projet Horizon ne sont pas définies à l’avance, mais déterminées dans le cadre d’un dialogue avec la commune accueillante et par une étude approfondie des besoins locaux.
La première étape du projet Horizon est la réalisation d’un diagnostic des caractéristiques sociales, économiques et urbaines du territoire, avec les élus. Chaque acteur local (habitant, commerçant, entreprise, institutionnel, association) sera invité à participer à la co-construction du projet pour que celui-ci réponde aux besoins peu ou mal satisfaits du territoire. Ce diagnostic permettra de déterminer les actions utiles et prioritaires à mettre en place dans le cadre du projet Horizon.
La deuxième étape sera la mise en œuvre d’une première action, identifiée dans le cadre de ce diagnostic et choisie par les élus et la population comme prioritaire. Par exemple: la rénovation d’un bâtiment, l’ouverture d’un commerce, le soutien à une association locale ...

Le Fonds de dotation Merci assurera le maintien de la vision et des valeurs du projet Horizon. Le Fonds de dotation Merci mobilisera ses ressources propres et sollicitera des fonds privés (mécénat d’entreprise, fondations, grands donateurs) pour cofinancer le projet global. Le Fonds de dotation Merci réunira un réseau d’acteurs locaux, privés et publics, prêts à s’impliquer dans le projet. La mission du Fonds de dotation Merci est de faciliter leur travail, leur mise en relation et la diffusion d’informations. Il assurera l’animation et la coordination sans interférer dans les responsabilités et les compétences de chacun.
Le Fonds de dotation Merci ne sollicite pas de financement de la commune pour le projet Horizon. Le Fonds de dotation Merci accompagnera la mairie dans ses démarches pour identifier et répondre aux appels à projets afin d’obtenir des financements publics.
Le 9 janvier 2023, le maire de Callac et une partie de son conseil municipal ont pris la décision d’arrêter le projet Horizon porté avec le Fonds de dotation Merci depuis plus d’un an. Cette décision est intervenue sous la pression d’une violente campagne d’intimidation de l’extrême droite identitaire, implantée localement et qui a bénéficié de relais nationaux. Cette campagne nauséabonde aux relents racistes et antisémites s’est fondée sur des méthodes de harcèlement et d’intimidation, y compris des menaces de mort, ciblant le maire et plusieurs conseillers municipaux – jusque dans leur vie privée. Le Fonds de dotation Merci a lui-même été la cible de ces agissements.
Avant de nouer un partenariat avec une nouvelle commune, le Fonds de dotation Merci a pris le temps de décrypter ce qui s’était passé à Callac et d’en retirer des enseignements constructifs.  

Systématiser la riposte juridique
Le Fonds de dotation a sollicité les services de Me W. Bourdon et Me V. Brengarth, spécialistes en droit pénal, pour engager des poursuites judiciaires contre les auteurs des attaques et menaces pénalement répréhensibles dont le Fonds de dotation Merci a été l’objet. Les avocats du Fonds de dotation Merci sont, s’ils et elles le souhaitent, à la disposition des élu.e.s qui seraient victimes de tels agissements, pour les soutenir dans les actions en justice qu’ils ou elles engageront. Cette stratégie judiciaire est complémentaire de la protection juridique officielle dont peuvent bénéficier les élus dans le cadre de leur fonction.

Accompagnement en gestion de crise (politique et médiatique) grâce à l’implication de l’association VoxPublic

VoxPublic est une association qui appuie les acteurs de la société civile qui veulent influencer les politiques publiques pour réduire les injustices sociales et environnementales, combattre les discriminations ainsi que défendre l’État de droit et les libertés. Elle est aux côtés d’associations et de communes qui sont engagées dans des projets d’accueil de personnes réfugiées ou en demande d’asile.

La mobilisation de réseaux institutionnels au niveau national
Le Fonds de dotation Merci s’attache à entretenir des liens forts avec des réseaux institutionnels proches de ses valeurs:
  • L’ANVITA dispose d’une formidable capacité de mise en réseau (plus de 100 collectivités adhérentes), d’actions collectives, mais aussi de formation et d’accompagnement des élus.
  • Le Fonds de dotation Merci a également décidé de travailler en étroite collaboration avec la DIAIR (Délégation Interministérielle pour l’Accueil et l’Intégration des Réfugiés), qui soutient le projet Horizon et qui a édité un guide pour accompagner les communes rurales à accueillir, en écho aux récentes déclarations du Président de la République qui encourage à une meilleure répartition des personnes étrangères sur le territoire.
  • Entre 2000 et 5000 habitants
  • Opportunités économiques : emplois salariés à pourvoir ou activités économiques à créer ou à relancer
  • Bâtiments et logements vacants à réhabiliter
  • Accessibilité aux services publics de base
Horizon favorisera l’installation de personnes ayant obtenu le statut de réfugié : des hommes, des femmes et des enfants qui ont fui un danger dans leur pays et qui ont obtenu la protection de la France. Elles sont ainsi titulaires d’une carte de séjour de 10 ans renouvelable et ont le droit de travailler sur le territoire. Elles seront identifiées en fonction de leurs savoir-faire, de leurs compétences professionnelles utiles au territoire et de leur envie de rejoindre le projet.
Le Fonds de dotation Merci identifiera les acteurs locaux impliqués dans l’accueil et l’inclusion des personnes réfugiées sur le territoire afin de leur apporter un soutien et de renforcer leur travail de terrain. En aucun cas, le Fonds de dotation Merci n’entrera en concurrence avec les dispositifs existants. Il construira sa mission en complémentarité avec les actions déjà mises en place et en concertation avec les acteurs publics, associatifs, socio-culturels, sportifs, etc.
Le projet Horizon aura la capacité d’accompagner une ou deux familles par an. Sur le long terme (entre 5 et 10 ans), si cela correspond aux souhaits de la commune et si des personnes réfugiées sont volontaires, une cinquantaine de personnes – femmes, hommes et enfants – pourront rejoindre la commune par l’intermédiaire du projet Horizon. Cet accompagnement se déroulera en accord avec la volonté et les possibilités d’accueil de la commune d’installation du projet, tant en termes de logements disponibles que d’opportunités professionnelles.